La Creuse Agricole 02 octobre 2008 a 14h41 | Par M.B.

AG Anciens - Entre Bénéventine et retraites, les anciens restent sur le front

La Section des Anciens Exploitants de la Creuse a tenu son Assemblée Générale le 26 septembre dernier. Malgré un contexte difficile, la convivialité était de mise.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La tribune
La tribune - © D.R.

Bénévent, son abbaye et sa scénovision avaient été choisis par la section des anciens exploitants de la Creuse pour accueillir ses adhérents le 26 septembre dernier à l'occasion de son assemblée générale. Autour de Jean-Claude Chalencon, Président de la Section Régionale des Anciens Exploitants du Massif Central et Membre du Conseil d'administration de la Section Nationale et de Raymond Baynaud, Président de la Section de la Haute-Vienne, le Président creusois Willem Snakkers a rappelé en préambule le combat quotidien de la SDAE Creuse pour « passer de l'indécence à la reconnaissance.

L'Etat s'est engagé à ce qu'il n'y ait pas de retraites en dessous de 75 % du SMIC, nous y veillerons ». L'annonce récente d'une revalorisation des retraites agricoles les plus faibles a notamment fait l'objet de nombreux débats. Sujet sur lequel, Jean-Claude Chalencon a souligné « on ne connaît pas encore les critères d'attribution ». Et d'ajouter « il ne faut pas rêver, les critères seront tels qu'ils en élimineront une fois de plus un très grand nombre. Tant qu'on n'a pas les décrets, il faut rester prudents ». Le déficit MSA fut également longuement évoqué avec toutes les inquiétudes qu'il suscite. « 1 800 000 retraités pour 600 000 actifs, ça ne pourra pas durer longtemps.

S'il faut emprunter pour payer les retraites, que va-t-on laisser à nos enfants et petits-enfants ? » constate Jean-Claude Chalencon. « J'ai trois enfants qui ne sont pas exploitants agricoles et qui cotisent donc au régime général. Ce n'est pas normal qu'ils ne cotisent pas au moins pour partie au régime agricole pour moi ! » Malgré tout, quelques points positifs ont été soulignés. Des mesures ont été obtenues à force de persévérance, comme le fait d'avoir une retraite calculée proportionnellement aux années de cotisations alors qu'auparavant, dès qu'il manquait des années, une minoration de 15 % était appliquée par année manquante.

Avant de clôturer cette assemblée générale, Jean-Claude Chalencon a tenu à mobiliser les anciens en vue des actions de 2009 qu'il faudra certainement conduire. Après un repas convivial, les participants ont pu visiter l'abbaye avant de se rendre au musée de la scénovision guidés par les commentaires riches et passionnés d'Auguste Bourcier, agriculteur retraité et conseiller municipal de Bénévent.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2341 | juillet 2021

Dernier numéro
N° 2341 | juillet 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS