La Creuse Agricole 06 octobre 2006 a 00h00 | Par A.M.

60ème congrès FDSEA - Un congrès qui promet

Le 13 Octobre 2006, la F.D.S.E.A. organisera son Congrès départemental à la Salle Polyvalente de GUERET et marquera par la même occasion une page de son histoire en fêtant son 60ème anniversaire.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Une occasion pour le syndicat majoritaire de retracer son bilan, non seulement de l’année précédente, mais d’une période où le monde agricole était la composante majeure de nos campagnes. Mais au-delà de ces périodes passées toujours pleines de nostalgie, ce Congrès sera aussi l’occasion de tracer les sillons des orientations de demain et du modèle agricole que désirent les agriculteurs. Entre les perspectives d’un marché mondialisé où seul s’exerce le pouvoir du marché ou alors un modèle agricole conciliant l’exploitation à taille humaine, préservant la place de l’homme, la qualité des produits et l’aménagement de l’espace rural, des choix seront à faire pour les années à venir et l’on peut craindre que si la profession ne les fait pas, d’autres s’en chargeront à leur place.

« Ne laissons pas aux autres le soin de prendre les décisions à notre place », ont lancé à plusieurs reprises les grands ténors de la centrale nationale, mais pour cela il faut que le monde agricole reste suffisamment représentatif à l’égard de l’opinion publique pour pouvoir encore décider. Et bien justement parlons-en de cette représentation et le seul moyen dont dispose la profession s’opérera dans quelques mois avec les élections à la Chambre d’Agriculture. Un test de représentativité où toute la classe politique et l’opinion publique regarderont avec prudence comment évolue le monde agricole, d’autant plus à la veille d’échéances électorales nationales. Si les agriculteurs votent en masse pour leurs élections professionnelles, ils représenteront encore un certain poids, sinon, ils ne pèseront plus rien sur la balance des grandes décisions, et, schématiquement, cette pensée traverse déjà certains esprits.


Mais pour le moment, à l’heure où la campagne des élections à la Chambre d’Agriculture ne va guère tarder à être lancée, certains esprits commencent déjà à s’échauffer dans les rangs pour accéder à la plus haute marche du podium. Sans préjuger du nombre de candidats potentiels, la F.D.S.E.A. a, pour sa part, déjà fait son choix en ratifiant par son Conseil d’Administration, sa tête de liste en la personne de son Président, Jean Philippe Viollet. Mais pour l’heure, la F.D.S.E.A. entend bien rassembler tous ses militants à son Congrès pour avant tout faire valoir son rôle de première organisation syndicale creusoise.
Armand Martinez
Armand Martinez - © D.R.

Question à Armand MARTINEZ, Directeur de la F.D.S.E.A.

Quelle sera l’organisation du 60ème Congrès de la F.D.S.E.A. ?

La F.D.S.E.A. a choisi cette année de mettre les petits plats dans les grands en organisant un Congrès digne de son 60ème anniversaire. La matinée, nous la consacrerons aux travaux d’ordre statutaire avec l’examen des différents rapports, d’activité, financier et d’orientation et pour lequel nous souhaitons qu’il suscite un vrai débat avec la salle sur le modèle agricole que nous voulons demain. Puis le temps d’une courte pause pour déjeuner (vers 13 h), nous organiserons l’après-midi deux tables rondes avec des sujets que nous n’avons pas l’habitude de traiter et qui porteront sur « Le Massif Central au cœur de l’Europe agricole » et « l’avenir de nos filières dans une Europe mondialisée », des thèmes choisis au regard de l’actualité et avec des personnalités nationales et étrangères parmi lesquelles nous aurons le plaisir d’accueillir le Conseiller technique du Ministre de l’Agriculture, Christophe MALVEZIN, et son homologue de Bavière, Reinhard SCHICK, ainsi que nos représentants nationaux, avec Pierre CHEVALIER, Président de la FNB, Jean Bernard BAYARD, Secrétaire général de la FNSEA, Xavier BEULIN, Vice-Président de la FNSEA, Olivier Bertrand, Président du Comité des Régions à Bruxelles et des responsables régionaux et départementaux avec la participation de Michel Delagrandanne, Président du Comité Economique et Social du Limousin, Jean Louis Sudre, PDG de COVILIM, et Philippe Chazette, président de CCBE. A l’issue de ces tables rondes, nous profiterons d’un instant plus solennel pour évoquer le 60ème anniversaire. En effet, la F.D.S.E.A. remettra en gage de reconnaissance à la cause syndicale des distinctions à près d’une centaines de responsables et adhérents pour leur dévouement et leur participation à la vie de la Fédération. Puis, pour conclure cette journée, au cours du dîner, nous passerons à la partie festive avec un spectacle haut en couleurs des cabarets parisiens pour le plaisir de chacun des participants. Nous espérons que cette journée se déroulera dans les meilleures conditions et nous invitons tous les militants de la FDSEA à venir nous rejoindre.

Jean-Philippe VIollet
Jean-Philippe VIollet - © D.R.

Questions à Jean Philippe VIOLLET, Président de la F.D.S.E.A.

1) Quelles perspectives allez-vous aborder lors de votre Congrès départemental ?

Ce Congrès 2006 doit rappeler la raison d'être de notre structure FNSEA lors des mutations énormes qui se déroulent autour de nous, donc avec nous : suivre et anticiper les évolutions du monde. Ne pas subir mais être soutenu doit être la volonté des Agriculteurs creusois.

2) Qu'a-t-il d'exceptionnel le Congrès de cette année ?

Une volonté de soixante années de combat, de propositions constructives, pas toujours écoutées mais en tout cas, au centre de l'Agriculture dans l'intérêt des agriculteurs. 60 ans de défense de l'Agriculture c'est exceptionnel et cela oblige à continuer cette défense encore pour des décennies de propositions dans l'intérêt également de notre civilisation

3) Quel message souhaitez-vous adresser aux agriculteurs creusois ?

Soyons unis et forts pour encourager les initiatives personnelles par un soutien et une solidarité collective. Ayons l'espoir plutôt que le renoncement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2347 | septembre 2021

Dernier numéro
N° 2347 | septembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS